Découvrez les 8 erreurs parentales classiques que nous commettions. . . et comment les éviter !

Commentaires (5 217 commentaires sur cette page)


  1. HELENE

    Bonjour , encore une fois j’apprends beaucoup , le plus difficile à mettre en place c’est pour moi , l’ecoute de l’enfant et lui faire confiance , en cas de crise surtout . cela demande une certaine reflexion , et malheureusement le poids de notre propre education est là et parfois dur à oublier …


    • Camille et Olivier

      Hello Hélène,
      Eh oui… il y a ces « élastiques » qui inconsciemment nous ramènent à notre propre enfance ! Dans ces cas la, notre cerveau s’identifie soit à nous même enfant, dans une situation similaire… soit à notre parent dans cette même situation.
      Être conscient de ces élastiques et de l’influence de notre propre passé est Degas un énorme pas en avant !


  2. Treins

    J’aime j’aime j’aime cette vidéo! Les conseils invoqués confirment ce que je pensais déjà… j’ai vraiment particulièrement apprécié la partie sur la manière de féliciter et d’encourager les enfants… je vais faire en sorte de changer mes habitudes, mais les automatismes ne sont pas toujours faciles à perdre…


    • Camille et Olivier

      C’est vrai, cela demande du travail et de la patiente pour changer des habitudes, des automatismes bien ancrés… mais encore la aussi, le fait d’en être conscient désormais va grandement vous aider.
      A Très vite pour la 3ième vidéo !


  3. Chrystelmillot

    Le plus difficile je crois c’est de ne pas savoir toujours comment me comporter alors je me sent débordé par la situation, je ne sais pas comment aborder ma fille de 4 ans , (ces refus systématique ,son comportements buté ,l’impression qu’elle n’est jamais contente, crise à chaque refus ….etc), parfois je n’ai plus de force de patience et je crie m’énerve et forcément je fait les erreurs cités dans votre vidéo ,d’où mon grand intérêt pour vos précieuses transmissions fiches, vidéos, témoignages…les livres d’Isabelle Filliozat..etc j’attend donc avec impatience le pdf de la 1ère vidéo et la fiche outils pour éviter ces erreurs. Merci encore et bravo pour tout….


    • Camille et Olivier

      Merci Christelle,
      Nous avons tous tendance à voir tout ce que nous faisons « mal » (surtout à la lumière de cette vidéo ;-)… Mais n’oublions pas tout de même de voir tout ce que nous faisons de bien !!! Vous aimez votre fille et êtes sans doute pleine d’attention à son égard. Personne n’est parfait… mais tout le monde peux s’améliorer.
      A très vite pour la suite


  4. Maryline

    c’est quand pri dans le qutotidien, on a plus le recul nécessaire et que nos émotions nous envahissant, on craque


    • Camille et Olivier

      D’où l’importance de commencer à travailler sur nous-mêmes (notre propre passé, nos blessures, l’origine de notre stress, etc.) avant même de chercher à changer les comportements de nos enfants 🙂
      Des pistes dans la prochaine vidéo Maryline… à très vite


  5. France Folie

    Merveilleux outils mais vidéo un peu trop long. Bravo!

  6. Merci encore pour cette vidéo accessible, simple et qui pourra aider bien des parents dans la bienveillance


  7. rose

    Ce qui me semble le plus difficile c’est de protéger nos enfants des étiquettes que l’entourage ( grands parents, amis….) peut donner.


    • Camille et Olivier

      En effet Rose, c’est un vrai challenge ! Car il y a aussi (et surtout) l’école : Maîtresses, professeurs et camarades de classe sont les champions des étiquettes !!
      On ne peut empêcher cela, mais on peut accompagner nos enfants en leur expliquant que même si à la maison on essaie de ne pas être dans le jugement et la comparaison, certaines personnes et certaines institutions fonctionnent encore comme ça, à l’ancienne.
      À très vite Rose


  8. Farroudja

    Bonjour

    Merci pour cette vidéo très bien faite. Pour répondre à un des commentaires plus haut, je ne la trouve pas longue : au contraire tout a bien été résumé et d’une façon claire et concise. Du beau boulot !

    Alors pour moi, le plus difficile c’est de contenir mes nerfs quand les enfants feront des choses qui m’énerveront et de ne pas avoir la patience d’écouter leurs émotions.


    • Camille et Olivier

      Comme nous vous comprenons Farroudja !!
      Mais encore une fois, nous n’avons pas à être parfait… ce n’est de toute façon pas possible. Comme toute chose, canaliser son stress et être à l’écoute des émotions, ça s’apprend et ça prend du temps. Vous pouvez déjà vous féliciter d’avoir entrepris cette démarche qui de toute façon vous a déjà changée !
      A bientôt


  9. Armelle

    merci d’avance de me faire partager la fiche en pdf


  10. Julie

    Bonjour Camille et Olivier !

    Merci pour cette vidéo très instructive! Bon format, conseils avisés, je vais de ce pas la faire visionner à mon mari !

    Le plus difficile pour nous est parfois de garder notre calme quand notre enfant s’agite ou n’obéit pas…mais nous allons appliquer tous ces conseils dès aujourd’hui.


    • Camille et Olivier

      Nous espérons que vous nous ferez un petit retour des changements dans votre quotidien.
      A très bientôt pour la vidéo 3 !


  11. sab

    le + difficile sera d’arreter d’utiliser des ultimatum, qui sont aujourd’hui mon dernier recours …
    Je me demande bien comment faire prendre conscience a un petit enfant epuisé que c’est le moment d’aller au lit… surtout lorsque demain il y a ecole


    • Camille et Olivier

      Ce n’est pas vraiment possible !!
      Avez-vous tentez de mettre en place une routine du soir ? Cela nous a énormément aidé pour apaiser les soirées…
      Tenez-nous au courant Sab 🙂


  12. sab

    le plus difficile est d’arreter a 100% les ultimatums, derniers recours actuellement.
    Aussi je me demande encore comment faire prendre conscience a un enfant epuisé que c’est le moment d’aller se coucher… surtout lorsque demain il y a ecole

  13. Merci beaucoup pour tout ce travail de synthèse qui nous permet de gagner beaucoup de temps.
    Ce me qui paraît le plus difficile à mettre en place est la résolution de conflit. Mais tout cela doit aller avec la bonne fois et la reconnaissance des besoin de chacun. Je pense que les choses s’enchaînent logiquement, en tout cas, il est certain que ça vaut le coup de mettre un pied dans l’engrenage pour constater les bienfaits de la parentalité bienveillante et respectueuse.


    • Camille et Olivier

      Une certitude Bénédicte ! Merci pour votre commentaire.
      A très vite


  14. florence

    bonjour,
    le plus difficile pour mettre tout cela en pratique réside simplement dans le fait qu’il faut prendre de nouvelles bonnes habitudes de communication et d’oublier les mauvaises. Mais c’est tout à fait faisable, on apprends et on progresse tous les jours, je suis tentée par vos fiches pour me mettre des rappels dans la maison et mettre quotidiennement en pratique les outils.
    encore félicitations!!!


    • Camille et Olivier

      Merci Florence ! En effet, avoir des fiches visuelles placardées aux endroits stratégiques nous a beaucoup aidé ! Nous vous parlons d’ailleurs de nos Fiches Outils plus en détail dans les prochaines vidéos.


  15. julie

    encore super votre video! ici notre petit a 15 mois, nous commencons tout juste a rencontrer quelques « refus » de sa part, pour le moment on est assez content de nous 😀 par contre il est vrai qu on lui a collé des etiquettes 🙁 je pense que le plus dur sera de le laisser faire seul de lui faire confiance ! et aussi peut etre de reussir a « partir » opur respirer , etant un peu ( meme si c est de moins en moins ) impulsive j ai vraiment peur du mot, intonation qui m echaperait !
    a bientot


    • Camille et Olivier

      Oui Julie, savoir prendre du « temps pour soi » et une des clefs pour se recharger (remplir notre propre réservoir) et être capable de remplir le réservoir de notre enfant…
      À très vite


  16. angélique

    bonjour,

    je suis ravie de ces vidéos, de votre travail et votre investissement! bravo ! vous apporter espoir et courage aux parents dans leurs recherches de bien faire !
    pour moi le plus difficile actuellement est la résolution de conflits, j’ai du mal à la mettre en place du début à la fin ! peut être par leurs ages le dernier est encore tout jeune, j’y travaille quelques fois !
    merci pour votre aide !
    Angélique


    • Camille et Olivier

      C’est un vrai entraînement Angélique… mais vous verrez qu’une fois que le processus est acquis, vos enfants vont vous étonner !


  17. Hardouin

    Cela demande en effet du temps ! Surtout quand ce sont des réflexes conditionnés (par notre propre éducation) qu’il faut modifier ! Patiente et persévérance vous permettront cependant de construire une relation bien plus sereine avec votre fils Linda !
    À très vite


  18. frederique

    Bonjour, le plus difficile a mettre en place est d’obtenir la coopération, j’ai l’impression d’avoir essayé beaucoup de choses mais j’ai l’impression que la coopération reste au bon vouloir de mon fils de 4 ans qui voudrait faire les choses obligatoires (coucher, bain, dents…) comme, quand il veut. Nous sommes souvent dans la négociation ce qui est épuisant…
    J’attends de recevoir vos conseils en pdf de la 1ère vidéo, merci à vous


    • Camille et Olivier

      À 4 ans, il est encore dans sa phase d’affirmation : il se construit… en s’opposant à vous, comme pour dire « j’existe ! et pour bien te le faire savoir, je te montre que je ne suis pas d’accord ».
      Ce n’est pas une phase agréable. Ce qui fonctionne bien, ce sont les routines, surtout si vous l’impliquez dans leur création et leur mise en place.
      A très bientôt Fredérique


  19. Gail76

    Ce qui sera dur… Garder mon calme !!!! Je suis dans vos pas depuis quelques mois déjà et bien des choses ont changées et changent encore chaque jour ! Ce qui me reste difficile : garder mon calme quand la situation « dérape »… Difficile de ne pas penser qu’il se moque de nous ou qu’il fait exprès pour nous agacer… Ca avance mais c’est long !!! 🙂
    Et il faut à tout prix que je travaille sur le volume sonore.
    A bientôt !

    Gaëlle


    • Camille et Olivier

      Il existe des tas de choses à faire pour apprendre à gérer votre propre stress Gaëlle (Relaxation, méditation, yoga… ou tout simplement prendre du temps pour vous de temps en temps…) Ce qui est sur, c’est que plus pour arriverez à rester calme… plus vos enfants y arriveront eux aussi.
      À bientôt

  20. Merci pour ces outils concrets!
    Ce qui est difficile c’est de s’adapter à l’age de l’enfant car je trouve qu’on a souvent tendance à juger son comportement en adulte… donc se souvenir qu’il ne fait pas exprès et qu’il n’a pas d’autre moyen. En particulier avant la parole car l’enfant n’a que ça pour s’exprimer!


    • Camille et Olivier

      D’où l’importance de s’intéresser aux phases de développement de l’enfant (voir vidéo 1).
      Merci pour votre commentaire Carole.
      À très vite


  21. KarineA

    Bonjour,

    Encore une vidéo super intéressante.

    Ce qui est le plus difficile pour moi, c’est d’obtenir la coopération de mon grand (3 ans 9 mois) et d’utiliser les alternatives à la punition. Quand il dit non à tout, refuse de « faire » ou rigole en me regardant, c’est très difficile de ne pas perdre patience. Vivement que je sois plus à l’aise avec tout ses outils 🙂

    KarineA


    • Camille et Olivier

      C’est comme pour tout : on y arrive pas du premier coup 😉 C’est d’ailleurs une belle leçon pour nos enfants que de le leur expliquer : « Quelques fois tu n’arrives pas à faire quelque chose du premier coup et ça te met en colère. He ben pour maman c’est pareil, je voudrais faire autrement (que de m’énerver, de te crier dessus, etc.), mais je n’y arrive pas encore. Ce n’est pas grave, je vais continuer à m’entraîner et je finirai par y arriver ».
      A bientôt Karinne


  22. Louisena

    Merci pour ce super video, je me retrouve parfaitement dans ces erreurs. J’en commets souvent avec mon fils de 7 ans. Je crie tout le temps sur lui et il n’aime pas cela, il m’arrive aussi d’utiliser le chatiment corperel quand il me pousse a bout… cela va etre tres difficile pour moi d’agir autrement. Mais je desire vraiment ameliorer mes relations avec lui, c’est pour cela que je vais faire de mon mieux pour rectifier le tir. Toutefois cela ne va pas etre facile pour moi, il a un fort caractere, il remet en question tout ce qu’on lui dit etc..Encore merci !


    • Camille et Olivier

      Rien n’est impossible et il n’est jamais trop tard pour rectifier le tir Louisena ! Nous sommes certains que vous y arriverez !
      À très bientôt


  23. Brendel

    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous, ce n’est pas toujours évident car il faut vraiment garder son calme…surtout que les mauvais réflexes sont récurants…


  24. Laurence

    Ayant été éduquée sur un modèle assez strict et autoritaire, il est parfois difficile de ne pas y retourner dans les moments tendus.
    Merci pour vos conseils, continuez ainsi.


    • Camille et Olivier

      Et c’est parfaitement normal Laurence ! Votre cerveau, dans les situations de stress, se réfère aux seules situations similaires qu’il connaît : celle que vous avez vous-même vécut enfant.
      Il est parfois nécessaire de commencer par guérir sa propre enfance… pour ne pas reproduire des comportements que nous nous étions pourtant juré de ne pas reproduire.
      À bientôt pour la troisième vidéo Laurence.


  25. MAud

    CAmille et Olivier MERCI !!!!!

    Je ne suis pas forcément assidue dans la lecture de vos fiches, mais alors là les vidéos sont vraiment supers !!
    Ma grande fille Camille 🙂 de 4ans 1/2 et mon loulou Quentin de 2ans nous en font voir tous les jours mais j’essaie de faire au mieux, je pense que le plus difficile est de ne pas m’énerver après une rude journée. Car cela fait déjà des mois que j’essaie de diminuer ces conflits (le partage étant la cause première). ça et laisser faire ma fille faire seule les choses (nous avons tjr été derrière son dos et elle ne fait rien seule – se laver, les dents, elle réclame même qu’on l’aide encore à manger parfois, et pareil pr s’habiller) je n’ai pas reproduit la même erreur pr mon fils et à 2ans il fait déjà tt tt seul 🙂 ou presque 😉
    j’ai l’impression que votre vidéo vient de me déposer devant un mûr avec un tout petit escalier difficile à trouver …. mais pour le bonheur de mes loulous je me remets en question chaque jour , même si chaque jour je fais les mêmes erreurs ….


    • Camille et Olivier

      Et c’est bien comme ça que vous allez y arriver Maud ! Un grand bravo pour l’énergie que vous mettez dans l’éducation bienveillante de vos enfants !
      A très vite pour la suite


  26. audrey

    merci à vous, tt est très concret…..y’a plus qu’à!!

  27. Bonjour et merci pour cette vidéo,

    Je vous parlais de ‘piqure de rappel’ précédemment car je constate ces derniers temps que je fatigue à répéter toujours les mêmes choses. Je vais donc refaire attention à parler ‘Je’, à surveiller mon agacement, à constater la situation pour déclencher l’action.

    A bientôt.

    Caps


  28. Maud

    Vraiment top cette vidéo !

    Moi ce que je redoute, c’est de lui coller une étiquette sans le vouloir, ou bien de mal le féliciter.

    Vivement la prochaine vidéo ! 😀
    J’achèterais les fiches dés que mon compte le permet, lol, quelle bonne idée de les avoir crées !


    • Camille et Olivier

      Merci Maud !


  29. Virginie

    merci encore


  30. Isabelle

    Tout d’abord merci pour votre aide.
    Je voulais savoir pour quel age d’enfants s’appliquent vos conseils? Pour moi le plus difficile est la confiance.
    Comment changer de manière éducative sur un ado qui ne comprendra pas et abusera de la situation.


    • Camille et Olivier

      La majorité des informations que nous vous transmettons concernent les âges de nos loulous : de 0 à 9-10 ans. Pour les ados… très sincèrement nous n’avons pas les clefs, car nous n’y sommes pas encore. Nous vous conseillons cependant la lecture de « Parler pour que les ados écoutent, écouter pour que les ados parlent » : http://amzn.to/2jFZaaR


  31. MarieK

    Bonjour,
    Merci pour cette chouette vidéo ! Ayant lu quelques ouvrages que vous citez j’essaye également d’en appliquer les principes mais c’est vrai qu’il faut les lire plusieurs fois pour ne pas se laisser déborder et rattraper par le quotidien !! Pour ma part je trouve difficile de lui laisser faire seule car j’ai toujours l’impression d’être pressée pour tout, mais aussi d’être moins impulsive a lui coller une etiquette lorsqu’elle fait des bêtises…
    Je viens d’avoir un deuxième enfant et mon manque de disponibilité pour ma première me rend triste car je me rends compte de mes erreurs et j’espère ne pas trop « gâcher » ma petite puce merveilleuse…
    Les efforts doivent être constants !! Merci de nous garder sur les rails !!


    • Camille et Olivier

      Avec plaisir Marie !!!


  32. Felicie

    Le plus difficile pour moi est de ne pas être tentée de toujours donner raison aux plus jeunes et faire céder les plus grands pour gerer les conflits.


    • Camille et Olivier

      Ce qui ne fait qu’envenimer les disputes en effet… Vous trouverez plusieurs pistes intéressantes dans les 2 prochaines vidéos Félicie.
      Alors à très vite


  33. Manu

    Bonjour,
    tout ceci me semble très légitime, mais ça va pas être simple à mettre en place.
    Vivement la 3ème vidéo

    à bientôt


  34. Alain et Sophie (Grands Parents)

    Pour une Grand Parentalité bienveillante !!!


  35. Mélisa

    très très interessante cette vidéo, je me demandais si vous aviez fait de la PNL car j’y retrouve bon nombre d’idées 😉
    Il serait tellement génial que vos paroles soient distribuées aux mamans à la maternité, comme un petit manuel pour avoir toute ces clés dès le début!!!
    On a tellement de chose à revoir sur l’éducation…
    Personnellement je suis complètement en accord avec vos idées et je vais rentrer plus dans le détail grâce à vous comme le fait de faire des compliments descriptif, c’est une chose à laquelle je n’avais pas pensé!
    Je n’ai pas de peur particulière pour les crises de mon fils qui en fait très peu d’ailleurs, juste peut être très consciente du fait que les jours de grande fatigue notre propre éducation est très présente et qu’il nous faut lutter contre ces idées ancrées pour laisser place aux nouvelles….mais j’ai bon espoir que l’on finisse par y arriver 😉

    Un grand merci en tout cas pour ce que vous apportez d’enrichissement et de bienveillance pour nos enfants!


    • Camille et Olivier

      Avec plaisir Mélisa, merci pour votre commentaire.
      Et bien sûr que vous allez finir par y arriver. Mais n’oubliez pas, vous ne serez jamais parfaite. Ça n’existe pas… et tant mieux. Il y aura toujours des moments ou vous n’y arriverez pas. Il suffit de l’accepter, car la vie est faite ainsi !


  36. Mélisa

    Un grand merci pour tout ces trucs et astuces!
    Je suis très preneuse et l’idée des compliments descriptifs me permettra d’aller plus en profondeur j’apprécie bcp!

    Il est vrai que les jours de grande fatigue il est plus difficile de lutter contre sa propre éducation, mais avec du temps et des efforts on va bien y arriver!!

    Avez vous des trucs et astuces pour ce qui entoure le coucher et le sommeil des petits? parce que je suis preneuse!!!!


  37. Gianolio Fanny

    Bonjour,
    Je suis éducatrice de jeunes enfants et j’applique jour après jour beaucoup de vos méthodes depuis de nombreuses années dans ma vie professionnelle.
    M’occuper des enfants des autres au détriment du temps passé avec les miens m’occasionne une forte décharge de culpabilité , d’autant que ma patience est mise à rude épreuve par les 25 petits monstres dont je m’occupe 8h par jour, et qu’il ne m’en reste que très peu (de patience) le soir pour mes tresors.

    Donc ce qui me semble le plus dur à mettre en place, est d’être un bon modèle en gardant mon calme. Souvent je me laisse déborder et je m’emporte en criant sur mes enfants.
    Je souhaite donc arriver en priorité à gérer mon stress pour être un bon modèle et montrer a mes enfants qu’on peut garder son calme même pour exprimer des émotions très fortes.
    Cordialement , fanny


    • Camille et Olivier

      Et (selon nous) c’est EXACTEMENT ce qu’il faut faire Fanny !
      Merci d’avoir partagé cela avec nous !
      A Très vite pour la 3ième vidéo.


  38. Prune

    Une fois de plus, merci pour cette vidéo, merci de prendre le temps de faire tout ça…!

    Personnellement, avec mon Rafaël de presque 2 ans et demi et ma petite Lou (et oui, nous aussi on a une petite Lou! 😉 ) de bientôt 15 mois (et oui, 15 mois et un jour d’écart, on ne chôme pas! 😉 ), le plus dur est la « gestion de conflits »… Je mets entre guillemets car il n’y en a pas beaucoup mais malgré tout, Rafaël se montre souvent agressif envers Lou, souvent dans le jeu, avouons le, seulement Lou a commencé à se défendre en mordant alors ça devient compliqué surtout qu’ils ne parlent pas non l’un ni l’autre… Alors on explique, on essaie de trouver les bons mots mais vraiment, ça n’est pas simple… :-S C’est mon gros souci du moment…! Pour certaines choses, j’ai vraiment hâte qu’ils parlent pour qu’on puisse réellement communiquer car même si on communique beaucoup, il faut être honnête, il y a des choses qui restent malgré tout des gros points d’interrogation…! lol!

    En tous cas, merci mille fois pour tout ce boulot, tous vos conseils, bref, merci! 😉


    • Camille et Olivier

      Pas évident en effet… N’hésitez pas à mettre des mots sur les émotions que vous constatez chez eux, cela va les aider à mieux comprendre ce qu’il se passe en eux-mêmes… et en l’autre.
      L’arrivez de la parole devrait pas mal changer la donne.
      Courage Prune et à très bientôt


  39. Elsi Laurentin

    Merci pour cette 2e vidéo. C’est bien de pouvoir comprendre nos erreurs et d’avoir des alternatives pour réagir. Pas toujours facile de rester calme et écouter son enfant…
    Hâte de recevoir les 2 vidéos suivantes….


  40. Elsi

    merci pour cette 2e video, hâte de voir les suivantes.


  41. Nathalie

    Merci pour vos vidéos et tout ce travail. Je fais le même chemin et j’ai avalé également tous les livres que vous citez.
    Pas facile de changer les anciens modes de communications…

    Ma plus grande difficulté c’est lorsque je demande à mon garçon de tout juste 6 ans de faire quelque chose qu’il n’a pas envie de faire.Il se contente alors de m’ignorer. Mes attentes et mon ressenti ne semble pas lui importer parfois et là, je ne sais pas quoi faire!
    Merci pour vos conseils.
    Nathalie


    • Camille et Olivier

      Ça tombe bien Nathalie, notre prochaine vidéo a pour thème principal « comment favoriser la coopération » 😉
      Alors à très vite


  42. Marie-Laure

    Bonjour,
    Merci pour ces conseils qui peuvent sembler ne tenir que du bon sens mais que nous avons tous du mal à mettre en pratique!
    Pour moi la difficulté réside dans l’obtention de la collaboration de mon fils (j’utilise souvent les 1,2,3) et je redoute la gestion des conflits lorsque numéro bis sera là.
    Je redoute aussi le fait de lui coller des étiquettes sans forcément m’en apercevoir. J’essaie plutôt de dire qu’il est intimidé quand il ne veut pas dire bonjour ou plutôt qu’il est timide… sans savoir si ce changement de vocabulaire est pertinent ou pas!
    Sur les compliments j’ai l’impression de ne pas trop mal faire, même si je dis souvent « c’est bien, c’est super ou je suis contente »
    Et j’ai aussi du mal à ne pas reprendre mes beaux-parents, par exemple, lorsqu’ils disent que pleurer c’est vilain…
    Merci en tout cas pour cette synthèse!
    Et bravo pour votre site.
    Marie-Laure


    • Camille et Olivier

      Avec plaisir Marie-Laure.
      Vous devriez aimer la prochaine vidéo ou nous abordons plusieurs techniques pour favoriser la collaboration des enfants. À très bientôt


  43. ffxep

    Merci pour vos précieuses transmissions fiches, vidéos, témoignages qui suscitent chez moi un vif intérêt pour améliorer le bien-être de mes enfants et mes relations avec eux.


  44. Marie

    Video geniale et tres tres utile! Ma fille est encore petite (18 mois) mais deja tres active et affirmee! Je pense que tous ces precieux conseils vont bien m’aider. Le plus difficile reste le travail sur soi (controle de l’impulsivite par exemple….)


    • Camille et Olivier

      Mais il est capital… Car les enfants ne font ensuite que reproduire notre propre comportement.
      A très vite Marie


  45. rebecca

    arreter de crier est diffcile à mettre en pratique, nier les ressentis des enfants nous le faisons sans nous en renfre compte de meme pour mettre des etiquettes, il y adu pain sur la planche! en tout cas!


    • Camille et Olivier

      Mais comme pour les enfants : allez-y à votre rythme ! Ce sera toujours mieux que de ne rien faire du tout et de rester ancré dans « l’ancienne manière de faire », si néfaste pour les enfants et pour la relation…
      Nous sommes certains que vous y arriverez Rebecca !


  46. Melie31

    Merci pour cette deuxième vidéo.
    Mon aînée n’a que 19 mois donc je n’ai pas été encore confrontée au problème mais trouver des alternatives efficaces aux punitions m’intrigue beaucoup !


    • Camille et Olivier

      Ça ce sera dans la 4ième vidéo Mélie… encore quelques jours à patienter 😉


  47. Marie-Laure

    Le fait de rester calme et attentif est aussi beaucoup lié au temps que nous pouvons consacrer à nos enfants, au fait de travailler ou non…


  48. Jiva lila

    Je suis maman d une petite fille de 3ans et je hurle tout le temps et tout est ainsi
    Pas de budget pour l instant mais j espère pouvoir profiter prochainement de vos fiches.
    Merci pour les videos


  49. Karine

    Encore merci vidéo 2 toujours aussi riche d’info a mettre en application, le plus difficile et de gérer les conflit avec impartialité le plus petit étant toujours perçu comme fragile et le grand devant donné l’e emple je reconnais que nous ne sommes pas toujours très juste…. Nous allons des a présent appliquer vos conseils…. Pour ce qui est de la culpabilité et du respect je vous renvoi Camille et Olivier ainsi que tout les lecteurs aux « 4 accords toltèques » qui nous aiderons tous fortement ! Ne reste plus qu’à appliquer au quotidien et même si cela nous donnera l’air de sortir du pays des bisounous, et bien apportons de la douceur dans ce monde de brut qui en a tant besoin…. Bien chaleureusement à vous….


    • Camille et Olivier

      Nous sommes bien d’accord avec vous Karine !! Et oui, nous conseillons nous aussi la lecture des 4 quatre accords toltèques, qui, mis en pratique, sont extrêmement puissants (http://amzn.to/2j5nMcb).
      Il y a d’ailleurs une super petite vidéo pour les enfants à ce propos : https://www.youtube.com/watch?v=9AmEbXcbPGE
      À très vite


  50. Karine

    Je suis tout de même très embêté par rapport au jugement impartial mon fils 9 ans a été diagnostiqué TDAH ( trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité) du coup il d’e. Resent un profond retard au niveau de son développement dois-je me reporter aux exigences de son âge réel ou de son âge estimée par les spécialiste a savoir : psychomotticité de 6 ans, réaction cognitive parfois tout juste 5, il présente des troubles sévères du langouste écrit langouste oral pauvre compréhension difficile, etc…. Sa grande sœur de 13 ans vue très mal se « favoritisme » , c’est en tous cas ainsi qu’elle le perçois! Merci de votre réponse ! Félicitation pour votre site et pour votre générosité! Bravo